Parlons gaz de schiste en 30 questions

À propos

QUELS IMPACTS MACRO-ÉCONOMIQUES ET GÉOSTRATÉGIQUES ? Une révolution commerciale Les excédents de gaz aux États-Unis ont annulé les besoins d'importations de ce pays. Ceci a contribué dès 2010 à déstabiliser les structures de prix pour les importations de gaz en Europe. La part de contrats à long terme indexés sur le pétrole ou les produits pétroliers a régressé et leurs conditions ont été révisées en faveur des acheteurs. Parallèlement, le recours aux approvisionnements par contrats à court terme spots (prix du marché au jour le jour) s'est accru. États-Unis, Asie, Russie : une nouvelle donne à l'horizon La plus grande indépendance énergétique des États- Unis leur permettrait de diminuer leur implication au Moyen-Orient, leur principal fournisseur jusqu'à présent. Le détroit d'Ormuz, à la sortie du golfe Persique, perdrait de son importance pour eux. Il constituerait en revanche une artère vitale pour la Chine et les autres pays d'Asie en passe de devenir les plus grands importateurs de pétrole et de gaz du Moyen-Orient. La baisse relative des prix du gaz en Europe aurait aussi des conséquences pour la Russie, dont c'est la principale exportation. Première exportatrice de gaz vers l'Europe, elle pourrait l'être aussi vers la Chine. Dans ce but, elle construit des gazoducs et met en oeuvre de nouveaux projets de liquéfaction du gaz. La production de gaz de roches-mères en Europe ou en Chine serait pour elle une mauvaise nouvelle.

Rayons : Sciences & Techniques > Sciences de la vie

  • EAN

    9782110097453

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    2 700 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty