Quand les ânes de la colline sont devenus barbus

À propos

Aventures déroutantes entre Afghanistan et Belgique pour le premier roman de John Henry A cause de la folie des hommes, Jack de Kaboul épouse une vie paradoxale, tissée sur le fil. Résister jusqu´à embrasser une double vie, forcer le destin et s´enfuir, tel est le prix de la liberté pour certains enfants d´Afghanistan. Dans une langue tendre et poétique, l´auteur nous livre une aventure hors du commun, inspirée de faits réels, et signe un premier roman vibrant, percutant. A PROPOS DE L'AUTEUR Avant de publier son premier roman, John Henry a été salué par de nombreuses récompenses littéraires. Il a obtenu le prix d'été et d'hiver 2012 du concours shortédition, celui du concours de nouvelles 2013 de la Fédération Wallonie-Bruxelles et est également lauréat de la matinale 2013 de la littérature courte. EXTRAIT Je m´appelle Jack. Mes parents habitent une petite maison blanche, sur les hauteurs de Kaboul, à Deh Afghanan, sous l´antenne de télévision, une de ces maisons auxquelles on peut seulement avoir accès à pied. On ne se souvient honnêtement de rien avant trois ans et ce que je sais, c´est qu´aussi loin que ma mémoire puisse remonter, on m´appelait Jack. J´avais les cheveux courts et un bonnet noir par-dessus. Je descendais à la réserve d´eau avec mon père, nous remplissions nos bidons, on les posait sur le dos de notre âne Fakir et puis je n´avais même pas à tirer sur sa crinière, il me suivait partout Fakir et nous remontions la colline.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782960132151

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    99 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    338 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty